© DR

Côte d'Ivoire: La libération provisoire de Laurent Gbagbo attendue avec impatience

Laurent Gbagbo sera-t-il bientôt libre? Prévue pour le 14 décembre, la décision de la Cour pénale internationale (CPI) concernant la libération provisoire de l'ancien président ivoirien, qui affiche une foi chrétienne, a été repoussée par les juges.

Selon Beninwebtv, le procureur aurait émis des conditions strictes pour que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, ex-leader des jeunes patriotes, puissent bénéficier de la liberté provisoire. L'une de ces conditions serait que les deux hommes vivent en exil dans un pays d'accueil.

Pour rappel, ils ont été interpelés en 2011 suite aux violences post-électorales en Côte d'Ivoire et poursuivis pour crime contre l'humanité. En novembre dernier, trois ans après le début du procès, les avocats de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont estimé que le dossier de l'accusation était vide et ont demandé un non-lieu. Il était donc prévu que les juges de la CPI se prononcent sur cette demande de non-lieu et sur une libération provisoire le 14 décembre.

Ex-première dame, Simone Gbagbo s'est pour sa part dite confiante que le Cour pénale internationale ne peut pas retenir son mari: «Dieu a ouvert la porte et cette porte, elle ne se refermera pas», a-t-elle déclaré devant des sympathisants ayant commencé à célébrer la libération provisoire.

Selon le journal Nouveau Réveil cité par RFI, la libération de Laurent Gbagbo est très attendue en Côté d'Ivoire, où l'ancien président conserverait une cote de popularité intacte.

La rédaction d'evangéliques.info - 17 décembre 2018 14:23

Partager/Commenter

Publicité