© Prix Farel

Suisse: «Ni d’Eve, ni d’Adam» récompensé par le prix Farel

Le 28 octobre, le prix Farel a récompensé le long métrage «Ni d’Eve ni d’Adam». Ce dernier s’intéresse à la manière dont les personnes intersexuées cherchent à se réapproprier leur corps et à construire leur identité. Laissant la parole à trois jeunes femmes nées avec un sexe indifférencié, ce film est un support pour des discussions en groupe.

Lauréat de la catégorie moyen métrage, «Un autre chemin» est un film qui, selon les jurés, suscite l’espoir et traite la thématique du pardon. Le jury a également félicité le court métrage «Bonfires». Par ailleurs, le Prix Farel offre une «mention» aux films «Gaza: la grande évasion» et «Auschwitz Muzeum». Le prix du public est décerné au long-métrage «Serge, condamné à mort».

Intitulé «Prix Farel» en l’honneur du réformateur Guillaume Farel, ce festival international du film à thématique religieuse a lieu tout les deux ans à Neuchâtel. Reportages, documentaires et films de fiction ayant une problématique religieuse et des enjeux de société sont sélectionnés par un jury.

Ce dernier était formé cette année de professionnels du cinéma et du conseiller national neuchâtelois Jacques-André Maire, chrétien évangélique.

La rédaction d'Evangeliques.info - 29 octobre 2018 13:54

Partager/Commenter