© AEM

Monde : Il faut « récupérer » le terme « évangélique » annonce le dirigeant de l’Alliance évangélique mondiale

Efraim Tendero, le secrétaire général de l'Alliance évangélique mondiale (AEM) a déclaré regretter que le terme « évangélique » a pris un sens plus politique, devenant presque synonyme du parti républicain aux Etats-Unis. Il est clair que nous devons revendiquer [le mot] évangélique dans ce contexte, a annoncé le dirigeant philippin de l’AEM, dans un entretien pour la radio britannique Premier.

Etre évangélique, « ce n'est pas un agenda politique ou une organisation politique; c'est en fait un ministère de personnes qui sont engagées envers le Seigneur Jésus. »

L'évêque Efraim Tendero, a rappelé qu'il était important que la politique républicaine ne soit pas perçue comme synonyme de christianisme évangélique. Le cœur du christianisme évangélique est la bonne nouvelle, l’Evangile, a-t-il déclaré. »

« Il est regrettable qu’aux États-Unis en particulier, le mot « évangélique » et le mouvement évangélique soient davantage identifiés comme un plaidoyer politique que comme une démonstration ou une proclamation de l’Évangile. »

Il exhorte les personnes à ne pas, à cause de cela, cesser d'utiliser le terme « évangélique »: « La politique passera, mais l'historicité du mouvement évangélique ... le sens et ce qu'il représente dureront toute saison politique. » « Continuons à défendre ce mot « évangélique », fidèle à son sens, afin de nous assurer que nous parlons de l'Evangile », a poursuivi Efraim Tendero.

La rédaction d'Evangeliques.info / Premier - 10 octobre 2018 16:29

Partager/Commenter

Publicité