© iStock

France : PMA, le CPDH regrette une réflexion politique de la part du conseil d’éthique

Le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) critique les conclusions du rapport du Conseil consultatif national d'éthique (CCNE) qui vient de donner un avis favorable à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et les femmes seules, le 25 septembre.

Dans un communiqué, le CPDH regrette que le CCNE n’ait pas pris en compte les nombreux jeunes adultes nés au au moyen d’une Insémination artificielle avec don de sperme et de nombreuses associations demandant la levée de l’anonymat des donneurs de gamètes. Pour l’organisation, qui a pour but de promouvoir le respect de la dignité

humaine, le conseil d’éthique s’est “perdu dans une réflexion plus politique qu’éthique” et a cherché “à relativiser et minimiser l’expression citoyenne”.

Le rapport définitif du CCNE fait suite aux Etats-généraux de la bioéthique, qui s’étaient tenus début 2018. De nombreuses associations et organisations avaient été consultées, parmi elles le CPDH.

Selon le CPDH, le bien de l’enfant serait “bousculé” par la dissociation entre procréation, sexualité et filiation. “La priorité semble donnée à la notion récente de « projet parental » au détriment de l’enfant lui-même”, poursuit le CPDH dans son communiqué.

La rédaction d'évangéliques.info - 26 septembre 2018 11:12

Partager/Commenter

Publicité