© DR

France: L’Église catholique opposée à la PMA pour toutes

Le 20 septembre, l’Église catholique a réagi à la déclaration du Conseil consultatif national d’éthique (CCNE) sur l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et lesbiennes. Dans cette déclaration signée par les évêques de France, L’Eglise affirme que «la suppression juridique de la généalogie paternelle porterait atteinte au bien de l’enfant qui serait privé de sa référence à une double filiation. La PMA pour toutes encouragerait socialement la diminution, voire l’éviction des responsabilités du père.» L’Église rappelle les risques que comporte la PMA: la marchandisation du corps humain, la perte de la dignité humaine, les problèmes identitaires. En effet, la communauté catholique craint que les enfants puissent être instrumentalisés et leurs intérêts négligés.

Cependant, l’Église catholique ne minimise pas la souffrance liée au désir d’enfant: «Nous souhaitons le développement d’un accompagnement qui soit respectueux des personnes concernées, qui sache les informer loyalement pour que leurs décisions soient prises en conscience, de façon éclairée, et qui porte le souci de la dignité de la procréation.»

En juin 2017, le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) avait aussi réagi lorsque le CCNE s’était dit favorable à la PMA pour toutes les femmes. Dans son communiqué, le CPDH avait affirmé qu’avoir un enfant n’était pas un «droit» et souligné l’importance de respecter les besoins familiaux d’un enfant: un père et une mère.

La rédaction d'Evangeliques.info - 21 septembre 2018 14:37

Partager/Commenter

Publicité