© PA

Angleterre: L’activiste des Pussy Riot à la une du festival chrétien de Greenbelt

On se souvient du scandale de la protestation des Pussy Riot dans la cathédrale orthodoxe à Moscou en 2012. Le 26 août dernier, la militante du groupe Maria Alyokhina s’est produite avec son groupe au festival chrétien d’art de Greenbelt en Angleterre.

Selon un article de Protestinfo, la jeune femme a déclaré que les activités de son groupe anti-régime devaient être considérées comme des «gestes chrétiens». Malgré l’interdiction formelle de pénétrer dans les Eglises orthodoxes dans son pays, Maria Alyokhina affirme sa foi en Dieu. «Nous n’avons rien fait contre le christianisme», affirme la jeune trentenaire. «Quand vous avez d’intenses machines de propagande contre vous à la télévision, vous traitant d’ennemies du christianisme, il devient nécessaire pour soi-même et les autres d’expliquer que nous avons fait un geste chrétien. Nous avons critiqué l’établissement élitiste de l’Église.»

Situé à l’Est de Birmingham, le festival de Greenbelt d’art chrétien de rock et de pop est un des plus célèbre d’Europe. Avec en moyenne 10’000 spectateurs chaque année depuis 1974, la manifestation a attiré les plus grand groupes de musique chrétienne, tels que U2, Delirious ou les Newsboys. Le festival est ouvert à des groupes non-chrétiens qui s’engagent pour la justice.

Cette année, le groupe des Pussy Riot a captivé le public avec son spectacle «Riot Days», qui relate l’histoire de la révolte qui l’a rendu célèbre internationalement. La prestation artistique s’est achevée sur une citation qui la résume bien : «La liberté n’existe pas à moins de se battre pour elle chaque jour.»

La rédaction d'Evangeliques.info - 11 septembre 2018 14:23

Partager/Commenter