© BGEA

Grande-Bretagne: Des députés demandent l’interdiction du territoire à Franklin Graham

Des députés britanniques, ainsi que le Conseil musulman de Grande-Bretagne(MCB), réclament l’interdiction du territoire à l’évangéliste Franklin Graham. Le fils de Billy Graham doit en effet participer au Festival des lumières à Blackpool à partir du 21 septembre, organisé par l’Association d'évangélisation Billy Graham (BGEA) et une trentaine d’Eglises locales.

Toutefois ses propos hostiles à l’islam ont attiré l’attention sur sa venue. Les députés travaillistes locaux, Gordon Marsden représentant Blackpool sud et Paul Maynard, représentant Blackpool Nord, ainsi qu'Afzal Kahn, le député de Manchester Gorton, demandent au gouvernement de refuser un visa à l’évangéliste parce que celui-ci inciterait à la haine religieuse, selon le Guardian du 9 septembre.

Franklin Graham, a en effet, par le passé appelé l’islam «mauvais» et «méchant», et déclaré que «le problème de Barack Obama, c’est qu’il est né musulman». D’autre part, des militants LGBT reprochent à l’évangéliste d’avoir qualifié le mariage homosexuel d «'œuvre du diable».

Pour le MCB, le gouvernement britannique doit appliquer de manière cohérente ses critères à l’encontre d’individus qui ne «concourent pas au bien public». «Les remarques de M. Graham sont documentées et démontrent clairement de la haine envers les musulmans et autres minorités. Nous nous attendrions à ce que le gouvernement applique ses critères ici. S’il ne le fait pas, cela enverra un message clair que sont opposition à la discrimination n’est pas systématique», a-t-il écrit au gouvernement britannique.

La rédaction d'évangéliques.info/ The Guardian - 10 septembre 2018 16:31

Partager/Commenter

Publicité