Beaucoup de Népalais seraient attirés par le christianisme, en particulier les plus pauvres © iStock

Népal : Une nouvelle loi anti-conversion inquiète les chrétiens

Au Népal, une nouvelle loi entrée en vigueur le 17 août pénalise les conversions religieuses. Les chrétiens népalais, dont le nombre est en forte augmentation dans le pays, s’inquiètent d’une loi qui les ciblerait particulièrement.

D’après l’agence de presse catholique Églises d’Asie, les Codes Civil et Pénal, entrés en vigueur le 17 août remplacent le Code Général qui était en place depuis 165 ans. Ils comprennent une série de lois concernant les procédures civiles et juridiques, imposant notamment des restrictions sur les conversions religieuses dans le pays majoritairement hindou.

Ainsi, en vertu d’une nouvelle loi, quiconque encourage ou participe à une conversion religieuse, quel que soit le moyen employé, est coupable d’une infraction pénale et risque une peine de cinq ans de prison et une amende de 50 000 roupies népalaises (383 euros). Les étrangers coupables d’encourager les conversions religieuses risquent eux d’être expulsé dans un délai d’une semaine.

Les chrétiens craignent que cette nouvelle loi puisse être manipulée comme un moyen d’intimider et de persécuter les minorités chrétiennes qui pratiquent leur religion. Selon les communautés chrétiennes locales, il y aurait jusqu’à trois millions de chrétiens au Népal, sur une population de 29 millions d’habitants.

La rédaction d'Evangéliques.info / Eglises d'Asie - 29 août 2018 10:46

Partager/Commenter