© Wikipedia

Philippines: Les Evangéliques mettent en garde le président Duterte suite à ses blasphèmes

Les évangéliques philippins ont mis en garde leur président. En effet, le président Rodrigo Duterte avait déclaré que Dieu était «stupide».

Le 24 juin, le Conseil des Eglises évangéliques philippines (PCEC) s’est dit «profondément offensé» par les propos du président, selon philstar.com. «Le PCEC juge qu’il est complètement inapproprié que le président de notre nation maudisse avec dérision le Dieu de la foi chrétienne, qui est adoré profondément non seulement par la majorité des Philippins mais par un grand nombre de personnes dans le monde», a déclaré le plus vaste réseau évangélique des Philippines.

De son côté Eddie Villanueva, à la tête du mouvement «Jésus est Seigneur» a mis le président en garde à la télévision: «La Bible dit que si vous maudissez Dieu, vous appelez la malédiction sur la nation entière», d’après le Manilla Times.

En effet, dans un discours télévisé le 20 juin, Rodrigo Duterte s’était moqué du récit d’Adam et Eve et de la doctrine du péché originel. Le chef d’Etat avait évoqué le récit d’Adam et Eve. «Qui est ce Dieu stupide?» , qui créée un monde parfait et pour ensuite l’abimer, avait-t-il alors ironisé.

Trois jours plus tard, Duterte a précisé qu’il s’en prenait au Dieu des catholiques, mais que son Dieu à lui était sensé. Or les évangéliques n’ont pas voulu jouer le jeu de la division. «Le Dieu de l’Eglise catholique romaine est le même Dieu en qui croient les évangéliques, les protestants, les nés de nouveaux», a corrigé Eddie Villanueva. Pour ce dernier, «il y a juste des différences de pratiques liturgiques», entre les Eglises.

En 2010, sur une population de 92 millions, le pays comptait près de 87 millions de chrétiens, dont près de 76 millions de catholiques. Les protestants et «autres chrétiens» seraient, eux, près de onze millions.

La rédaction d'évangéliques.info/ Manilla Times/ philstar.com - 02 juillet 2018 11:08

Partager/Commenter

Publicité