© Wikipédia

Irlande du Nord: La Cour suprême britannique se refuse d'entrer en matière sur la légalité de l'interdiction de l'avortement dans cette province

La libéralisation de l'avortement en République d'Irlande, il y a deux semaines, a ravivé les revendications en Irlande du Nord.

La Commission des droits de l'Homme de cette province rattachée à la Grande-Bretagne a demandé à la justice de définir si l'interdiction de l'IVG en cas de viol, d'inceste ou de malformation grave du foetus est compatible avec la Convention européenne des droits de l'Homme.

Le 7 juin, invoquant des raisons de procédure, la Cour suprême britannique a refusé de se prononcer sur la légalité de cette interdiction quasi totale. L'Irlande du Nord possède en effet une des législations les plus restrictives d'Europe, contrairement au reste du Royaume-Uni où l'avortement est autorisé depuis 1967.

La majorité des juges de la Cour suprême britannique ont toutefois estimé que la Commission des droits de l'Homme d'Irlande du Nord n'est pas habilitée à engager une telle procédure.

Après le référendum irlandais, la Première ministre Theresa May a aussi été pressée par des députés de l'opposition de lancer une réforme en Irlande du Nord. Mais elle a estimé que ce dossier relève de la compétence unique des autorités nord-irlandaises.

La rédaction dEvangeliques.info - 08 juin 2018 11:19

Partager/Commenter