© iStock

Pakistan: Asia Bibi aura bientôt son procès en appel

Asia Bibi aura bientôt son procès en appel. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le Président de la Cour suprême du Pakistan, Saqib Nisar, le 21 avril. En octobre 2016, une audience en appel avait été reportée car un des juges s’était récusé, laissant la chrétienne en prison.

Wilson Chowdry, de l’ONG British Pakistani Christian Association a réagi avec prudence à cette annonce: «Cette nouvelle est réjouissante mais on est loin de la justice pour Asia Bibi», a-t-il déclaré au site de l’ONG, rappelant que la mère de famille avait déjà perdu son procès en appel devant la Haute cour de Lahore. «Il n’y a aucune garantie qu’elle soit libérée», regrette-t-il.

Cependant, «c’est encourageant que le Juge Saqib Nisar soit chargé du procès», note Wilson Chowdry. En effet, ce juge a récemment établi un bureau des réclamations pour les minorités. «Il semble réellement rechercher aider les plaignants issus des minorités» souligne le militant pour les droits des chrétiens.

Le magistrat a également restauré la protection policière dont bénéficie l’avocat d’Asia Bibi, Said Ul-Malook. En effet, ce dernier avait demandé de bénéficier de mesures de sécurité, étant donné la nature sensible du dossier. Or la Cour suprême avait la veille demandé aux autorités fédérales et provinciales de retirer cette protection à des personnes non identifiées.

Asia Bibi a été arrêtée en 2009 suite à une dispute avec des femmes de son village qui lui reprochaient de boire l’eau du même puits qu’elles. Accusée de blasphème, la mère de famille catholique a été condamnée à mort par pendaison en 2010. Sa libération paraît politiquement impossible dans un pays où les partis islamistes militent pour conserver la loi anti-blasphème, qui permet de maltraiter impunément la minorité chrétienne notamment.

La rédaction d'evangeliques.info / BPCA - 23 avril 2018 12:44

Partager/Commenter

Publicité