© DR

France: Emmanuel Macron veut "réparer la relation entre Eglise et Etat"

Lors de la Conférence des Evêques le 9 avril, le chef de l'Etat français Emmanuel Macron a déclaré vouloir "réparer le lien abîmé entre l'Eglise et l'Etat". Il a poursuivi que pour cela, il n'y avait pas d'autre moyen que le dialogue, car "une Église prétendant se désintéresser des questions temporelles n'irait pas au bout de sa vocation" tandis "qu'un président de la République prétendant se désintéresser de l'Église et des catholiques manquerait à son devoir".

Le Président s'est plusieurs fois distingué par ses discours ponctués de références spirituelles lorsque la situation s'y prêtait, et par son ouverture et son intérêt envers la question religieuse.

Malheureusement, ce discours n'est pas apprécié de tous, et le chef d'Etat a vivement été caricaturé sur les réseaux sociaux à peine son discours prononcé. Jean-Luc Mélenchon, président de la France Insoumise, l'a même surnommé le "chanoine Macron" sur Twitter. "Macron est en plein délire métaphysique. Insupportable. On attend un président, on entend un sous-curé", a-t-il écrit.

La rédaction d'Evangéliques.info - 10 avril 2018 10:48

Partager/Commenter