© iStock

Mission: Un an après sa libération, le missionnaire tchèque emprisonné au Soudan raconte son incarcération

Un peu plus d'un an après sa libération, Petr Jacek a fait le récit de son incarcération. Le directeur régional Afrique de la mission La voix des martyrs (VOM)est intervenu le 9 avril lors de "Advance", la rencontre de VOM aux États-Unis.

Petr Jacek avait été arrêté par les autorités soudanaises en décembre 2015 et accusé d'espionnage. Le missionnaire a été détenu dans cinq prisons avant sa libération en février 2017.

Les deux premiers mois, il partageait sa cellule avec des membres de DAESH qui le traitaient comme leur esclave, exigeant que le chrétien fasse leur lessive et leur vaisselle, et qu'il nettoie les toilettes à mains nues. "Mais je ne résistais pas" explique-t-il.

Ses codétenus l'ont également battu pour découvrir des informations sur VOM au Soudan. "J'étais à genoux et le Seigneur m'a montré qu'il était venu dans ma cellule. Il a aussi été ridiculisé et frappé avec un bâton." Petr Jacek raconte qu'il a alors ressenti une paix surnaturelle. Il a aussi réussi à prier pour ses ennemis. Il entendait les hommes de DAESH pleurer, car leurs familles leur manquaient,. "Eux aussi criaient à Dieu pour de l'aide", a-t-il conclu.

Plus tard, il a pu conduire quarante codétenus Érythréens à Christ. Il a également organisé des cultes avec deux pasteurs soudanais, où il prêchait devant des détenus de droit commun.

La rédaction d'évangéliques.info/ Christian Post - 09 avril 2018 11:43

Partager/Commenter