© Twitter Etienne Lhermenault

France: Le CNEF s’engage contre l’antisémitisme, Etienne Lhermenault à la Marche Blanche pour Mireille Knoll

S’engageant contre l’antisémitisme, le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) a participé à la Marche Blanche en mémoire de Mireille Knoll, le 28 mars. Etienne Lhermenault, président du CNEF, était présent pour représenter l’organisation faîtière des évangéliques de France.

Dans un post Facebook, le CNEF avait appelé les «les protestants évangéliques à participer aux marches organisées aujourd'hui en divers lieux pour manifester leur solidarité avec la communauté juive et contre la barbarie.»

L’organisation a dénoncé «le meurtre ignoble à Paris de Madame Mireille Knoll, femme juive de 85 ans, rescapée de la rafle du Vel d’Hiv». Le CNEF s’alarme notamment du caractère antisémite du geste, reconnu par le Parquet. Il fait le lien avec le meurtre de Sarah Halimi l’année précédente, un crime que les autorités avaient tardé à qualifier d’antisémite.

Mireille Knoll avait été poignardée onze fois dans son appartement du onzième arrondissement de Paris. Son corps en partie carbonisé y a été découvert le 23 mars. Deux hommes sont actuellement en garde à vue pour le crime, d'après LCI. L’un accuse l’autre, qui connaissait la victime et son appartenance religieuse, d’avoir tenu des propos antisémites et d’avoir crié «Allah Akbar» au moment de l’acte.

Sarah Halimi, une Juive orthodoxe de 65 ans, avait été défénestrée en avril 2017. Son assaillant, pris de bouffées délirantes et sous l’emprise du cannabis, avait crié des versets du Coran et l’avait traitée de «diable» en la rouant de coups. En février 2018, la justice a finalement reconnu que le trouble psychotique de l’accusé n’était «pas incompatible avec une dimension antisémite», selon LCI.

La rédaction d'evangeliques.info - 29 mars 2018 11:16

Partager/Commenter