© DR

Suisse: les évangéliques attentifs à la loi sur la laïcité genevoise

Les Eglises chrétiennes «historiques» ont vivement réagi à l'évolution du projet de loi sur la laïcité du canton de Genève. Dans une lettre ouverte aux députés, les Eglises protestantes, catholiques romaines et catholiques chrétiennes jugent que les services qu'elles rendent à la population ne sont pas suffisamment pris en compte par la classe politique.

Des changements législatifs envisagés, c'est clairement le statut de la contribution volontaire réservée à ces trois Eglises jusqu'ici qui suscite les plus vives réactions.

Du côté évangélique, Michael Mutzner, secrétaire général adjoint du Réseau Evangélique Suisse, note que les évangéliques, qui ne sont pas structurés en Eglise cantonale et dont le financement est organisé très différemment des trois Eglises historiques, ne sont pas touchés par ce volet du projet de loi.

Ce qui les préoccupe bien plus, c'est l'interdiction totale (par la parole ou l'habillement notamment) faite aux fonctionnaires d'exprimer leurs convictions religieuses que prévoit le nouveau texte. «On peut régler ces questions autrement que par une loi. Cette dernière n'est qu'une potentielle source de conflit supplémentaire et souvent inutile», défend Michael Mützner.

Le porte-parole du RES juge l'initiative des autorités genevoises de légiférer sur les questions religieuses légitime. «Mais c'est un exercice très compliqué».

La rédaction d'Evangeliques.info - 21 mars 2018 11:46

Partager/Commenter