© DR

Asie: les violences bouddhistes progressent

Plusieurs régions d'Asie connaissent actuellement une montée des violences de la part de bouddhistes.

La semaine dernière, des foules bouddhistes ont mené des émeutes anti-musulmanes, faisant au moins trois morts au Sri Lanka et détruisant plus de 200 établissements musulmans. En Birmanie, le moine Wirathu, figure de proue du nationalisme bouddhiste s'était réjoui en 2017 du meurtre d'un avocat musulman. Et en Thaïlande, un moine a fait scandale pour avoir appelé à incendier les mosquées.

Michael Jerryson, spécialiste des questions de religion à l'université américaine de Youngstown, a déclaré à l'AFP que le bouddhisme n'échappait pas à la justification de la violence par prétexte religieux. Pour les bouddhistes, il s'agirait de préserver la prédominance de leur religion qu'ils considèrent comme menacée par les musulmans.

Selon l'Index de persécution 2018 de Portes Ouvertes, les chrétiens ne sont pas épargnés par le nationalisme bouddhiste.

La rédaction d'Evangéliques.info - 13 mars 2018 10:22

Partager/Commenter