© iStock

Suisse: Le financement de l'audiovisuel publique préservé, une satisfaction pour le Réseau évangélique suisse

L’initiative No Billag a été rejetée à 71% des voix le 4 mars, satisfaisant la demande du Réseau évangélique suisse. Cette proposition visait à éliminer la redevance pour l’audiovisuel public.

En effet, le RES avait pris position contre cette suppression, qui aurait menacé les émissions religieuses. Dans un communiqué, l’organisation faîtière des évangéliques suisses avait mis en garde ses membres contre «l’impact dommageable que l’acceptation No Billag aurait sur des émissions qui permettent aux communautés religieuses, y compris évangéliques, d’être mieux connues et comprises du grand public.»

Par ailleurs, le RES avait appelé les évangéliques à soutenir les médias privés membres du Réseau, dont Alliance Presse. En effet, ceux-ci ne bénéficient pas d’un financement public.

Le milieu évangélique était toutefois partagé sur la question de la redevance. La Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE) n’avait pas pris position, bien qu’elle soit engagé dans un partenariat avec Médias-pro pour soutenir la journaliste Gabrielle Desarzens à l’émission de radio Babel. Quant aux partis proches des évangéliques, l’Union démocratique fédérale (UDF) a soutenu cette suppression, alors que le Parti Evangélique Suisse (PEV) s'était prononcé pour son maintien.

La rédaction d'evangeliques.info / Evangelical Focus - 12 mars 2018 09:21

Partager/Commenter