© BGA

Disparition: Des adieux sous chapiteau en présence de tous les présidents américains pour Billy Graham

Billy Graham partira comme il a commencé: sous chapiteau blanc. Les obsèques de l'évangéliste le plus connu du monde se dérouleront le 2 mars lors d'une cérémonie privée, en présence de 2300 invités, annonce le Christian Post. Le choix d'une tente plantée à côté de la Bibliothèque Billy Graham, à Charlotte en Caroline du Nord, est un hommage aux débuts du prédicateur. À l'époque, ses campagnes d'évangélisation se déroulaient sous chapiteau, dans la tradition des rencontres de réveil américaines.

Tous les présidents américains vivants, de Donald Trump à Jimmy Carter, sont attendus pour ce culte. En effet, Billy Graham a prié avec chacun d'entre eux. Pour Georges W. Bush, Billy Graham a été un outil de sa conversion.

Quant à Bill Clinton, l'ancien président de souvient de l'impact de Billy Graham sur la société américaine: "Quand j'étais un petit garçon d'environ douze ans, Billy Graham est venu à Little Rock dans l'Arkansas, pour une croisade. La ville était déchirée par le conflit racial. On faisait pression sur lui pour qu'il instaure la ségrégation dans sa croisade. Je n'oublierai jamais ce qu'il a dit. Il a dit que s'il devait annoncer la Parole de Dieu à un auditoire séparé, il violerait son ministère, et il ne le ferait pas. Et au moment le plus tendu de l'histoire de mon État, tout le monde a cédé et Noirs et Blancs ensemble ont envahi le stade de football. Et au moment de l'appel, tout le monde avait oublié sa colère et a répondu à l'appel côte à côte."

Le Démocrate a rappelé que si Billy Graham n'a "jamais prêché un mot sur l'intégration des écoles, il prêchait la Parole de Dieu et la vivait par la puissance de son exemple."

La rédaction d'évangéliques.info/ Christian Post - 22 février 2018 12:34

Partager/Commenter

Publicité