© wikicommons

Football: «Je n’ai rien à prouver à mon entraîneur, je ne joue que pour Dieu», affirme Memphis Depay, auteur du but décisif pour l’OL

Memphis Depay n’a rien à prouver à mon entraîneur, il ne joue que pour Dieu. Auteur du but décisif lors du match entre le Paris Saint Germain et l’Olympique Lyon le 21 janvier, l’international néerlandais a remis les pendules à l’heure après la rencontre. Alors qu’il était sur le banc des remplaçants jusqu’à la 69ème minute, Memphis Depay a marqué à la 95ème minute, permettant à l’OL de gagner 2-1.

Suite au match, Laurent Paganelli du Canal+ lui a demandé : «Comme à Guingamp, vous étiez remplaçant aujourd’hui, vouliez-vous prouver des choses à votre entraîneur?» Le joueur s’est alors expliqué: «Je n’ai rien à prouver à mon entraîneur. Je joue pour Dieu, et seulement pour Dieu. Bien sûr que j’étais frustré, c’est normal. Mais je fais mon truc, je travaille dur. Vous pouvez tenter de tout me faire, me mettre en dehors de l’équipe, je reviendrai. Je suis incassable.»

Le joueur à la carrière en dents de scie a l’habitude de se boucher les oreilles sur le terrain, lorsqu’il vient de marquer un but. Il a expliqué le geste sur le site de l’OL quelques heures avant le match OL-PSG: «Ce n’est pas que je n’écoute pas ce que les gens disent: si quelqu’un dit quelque chose d’intéressant, je suis le premier à l’écouter.»

Pour Memphis Depay, c’est au contraire une manière de rester humble: «C’est une façon de dire que je suis dans ma bulle. Si vous regardez attentivement ma célébration, vous verrez qu’ensuite je tends les bras vers le ciel. Je lis la Bible et j’écoute Dieu, grâce à qui je suis devenu ce que j’ai toujours voulu être: footballeur professionnel.»

Se détacher du regard des gens lui permet de rester lui-même, a-t-il poursuivi: «Je l’ai été (footballeur) parce que j’y prenais du plaisir, que j’avais du talent et que j’étais heureux quand je jouais. Si j’écoute tout ce qu’il se dit, je vais changer ma façon d’être. Et je n’en ai pas envie.»

La rédaction d'evangeliques.info / 20 Minutes/ BFM TV - 22 janvier 2018 11:17

Partager/Commenter