© DR

Afrique: Macron à la jeunesse africaine: «Vous pouvez être musulman, évangéliste, ne laissez jamais la religion vous convaincre que c’est une aventure de destruction de l'autre!»

«Vous pouvez être musulman, évangéliste, ne laissez jamais la religion dans laquelle vous croyez faire ce pourquoi elle n’a jamais été faite! Ne laissez jamais la religion vous convaincre que c’est une aventure de destruction de l’autre», a déclaré Emmanuel Macron à la jeunesse africaine. Dans un discours de trois heures prononcé le 28 novembre face aux étudiants de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso rapporté intégralement par Jeune Afrique, le président français a évoqué le «péril de l’obscurantisme religieux».

Celui-ci est particulièrement sournois car il «s’attaque à ce qu’il y a de plus intime, la foi et la religion, pour en détourner le sens, pour en transformer la transcendance en négation de l’autre», selon Emmanuel Macron. Selon lui, «Toutes les religions sont construites sur un message d’amour et d’espoir», même si elles ont des différences et se sont parfois combattues.

Par conséquent, le président français appelle d’une part à «construire des Etats libres, séparés du religieux et d’assurer l’exercice libre des consciences». De l’autre, il estime que «chaque conscience a un devoir, c’est sa part de responsabilité, de ne jamais laisser sa détourner sa religion de sa fonction première.»

Emmanuel Macron a interpelé les croyants: «Ne laissez jamais, au nom de votre religion, certains faire croire qu’ils pourraient dominer, voire détruire ceux qui ne croient pas ou ne croient pas pareil! Ne laissez jamais, au nom de votre religion, asservir les consciences ou les individus!»

Le président a ensuite signalé l’engagement de la France dans la lutte contre le financement de la diffusion d’idées extrémistes par le biais de fondations religieuses. Ce thème sera abordé lors de la conférence sur le financement du terrorisme, qui doit avoir lieu à Paris en 2018.

La rédaction d'evangeliques.info / Jeune Afrique - 30 novembre 2017 11:16

Partager/Commenter