© iStock

Espagne : Face à la crise catalane, les Assemblées de Dieu dénoncent l’esprit partisan de certains chrétiens et appellent au pardon

La Fédération des Assemblées de Dieu d’Espagne (FADE) a dénoncé dans un communiqué «ceux qui s’appellent évangéliques ou chrétiens et qui, dans l’exercice de leur ministère, se conduisent publiquement de manière partisane, contribuant de manière irresponsable à l’aggravation de la tension sociale, qui va déjà en empirant. » Dans le texte, publié le 7 novembre dans son magazine en ligne Kerygma, la FADE a partagé sa préoccupation «face aux tensions grandissantes et aux conséquences destructrices» du conflit autour de l’indépendance de la Catalogne.

Les pentecôtistes espagnols proposent leur lecture du conflit, qui ne peut être résolu de manière purement «policière, politique ou judiciaire». Selon les Assemblées de Dieu, «les sources du conflit résident dans l’âme de ceux qui, Catalans ou Espagnols, n’ont pas pu surmonter du passé le plus proche, ou même lointain, hérité des générations précédentes, à cause de la persistance de certaines attitudes irréconciliables à travers l’histoire qui touchent des blessures centenaires non guéries à ce jour.»

Pour les auteurs du texte, l’attitude des chrétiens doit montrer la voie pour sortir de l’impasse entre les deux camps: « En tant que chrétiens, nous sommes citoyens d’un royaume hérité par Jésus, qui nous fait dépasser toute barrière de séparation entre les personnes », expliquent-ils, en ajoutant: «Notre connaissance du royaume des cieux devrait nous conduire à davantage nous intéresser aux personnes et aux familles qu’à un idéal de ce que devrait être l’Espagne ou la Catalogne. » Le texte appelle au pardon et à la prière pour les autorités.

De nouvelles élections doivent avoir lieu en Catalogne le 21 décembre prochain. La FADE rassemble environ 300 Eglises et postes pionniers et 20 000 membres dans toute l'Espagne.

La rédaction d'evangeliques.info / Evangelical Focus - 16 novembre 2017 11:43

Partager/Commenter