DR

Suisse: Réflexion engagée pour la reconnaissance d’autres cultes

Le canton de Neuchâtel a débuté une réflexion sur la possible reconnaissance de nouveaux cultes. Le Grand Conseil a accepté l’idée à la grande majorité (71 voix pour, 35 contre), mais le projet a été renvoyé en commission.

D’après les explications du «LeMatin.ch», toutes les communautés religieuses ne sont pas reconnues dans le canton suisse. En effet, les communautés bouddhistes, israëlites, musulmanes et certaines communautés chrétiennes ne bénéficient pas du même statut que les chrétiens réformés évangéliques ou les catholiques. La reconnaissance d’autres cultes impliquerait pour les communautés concernées de pouvoir bénéficier d’exonérations fiscales, mais aussi d’avoir accès aux services d’aumôneries et de proposer l’enseignement de leur religion en milieu scolaire.

Le projet de loi prévoit que les communautés désirant être reconnues déposent un dossier au Grand Conseil. Entre autres choses, elles devront notamment s’engager à respecter les lois suisses, mais aussi être enregistrer à titre d’association à but non lucratif.

Les opposants aux projets de loi arguent que reconnaitre plus de cultes serait contraire à la laïcité (Etat et religions sont séparées dans le canton de Neuchâtel). Les défenseurs du projet pensent autrement. Cité par «LeMatin.ch», le député Thomas Facchinetti a indiqué qu’«Il ne s’agit pas de reconnaitre une religion et son contenu, mais de reconnaitre à une institution un intérêt public».

La rédaction d'evangeliques.info - 08 novembre 2017 06:13

Partager/Commenter