© DR Facebook

Turquie: Erdogan veut échanger le missionnaire Andrew Brunson contre son ennemi, Fethullah Gulen

Nouveau rebondissement dans l’affaire du missionnaire américain détenu en Turquie. Le 28 septembre dernier, le président turc, Recep Erdogan, a proposé d’échanger Andrew Brunson contre son ennemi, Fethullah Gulen, réfugié aux aux Etats-Unis.

Andrew Brunson, un missionnaire américain, a été pendant 23 ans le pasteur de l’Eglise de la Résurrection à Izmir. Arrêté en octobre 2016, il a ensuite été mis en examen pour complicité avec l’organisation de Fethullah Gulen. Ce prédicateur musulman est accusé par Recep Erdogan d’être l’instigateur du coup d’Etat avorté de juillet 2016. Depuis lors, le président turc réclame son extradition aux autorités américaines.

Lors d’un discours devant des officiers de police à Ankara, Recep Erdogan a proposé de lier le sort des deux hommes, d'après l'agence Reuters. «Rendez-nous le pasteur disent-ils. Vous avez un pasteur aussi. Donnez le nous,» a lancé le président Erdogan, faisant référence à Fetullah Gulen. «Puis nous le jugerons et vous le rendrons,» a-t-il poursuivi, parlant cette-fois-ci d’Andrew Bunson. «Celui que nous avons ici est inculpé. Le votre n’est pas. Il vit actuellement en Pennsylvanie. Vous pouvez le donner facilement.»

Tel n’est cependant pas l’avis du Département d’Etat américain. «Je ne peux pas m’imaginer que nous empruntions ce chemin,» a déclaré Heather Nauert, porte-parole du Département. Les Etats-Unis continuent à réclamer la libération du missionnaire. Des diplomates ont pu lui rendre visite le 18 septembre dernier.

Le 7 octobre marquera le premier anniversaire de la détention d'Andrew Brunson. A cette occasion, son Eglise appelle au jeûne et à la prière en faveur du prisonnier.

La rédaction d'evangeliques.info/ Christian Today - 03 octobre 2017 13:50

Partager/Commenter

Publicité