© DR

France: Le ministre de l’intérieur doit créer une instance de consultation avec les religions

En France, le ministre de l’intérieur doit créer une instance de consultation avec les principales religions. Cette consigne figure dans la feuille de route que le ministre, Gérard Collomb, a reçue de l’Elysée et de Matignon. Le document, qu’a pu consulter le journal La Croix, a été diffusé aux préfets le 5 septembre.

Cette instance informelle prend pour modèle «Concorde et solidarité», l’espace de concertation local que Gérard Collomb avait mis en place lorsqu’il était maire de Lyon. Toutefois, l’initiative ne remplace pas les contacts bilatéraux entre chaque culte et le ministère.

La feuille de route préconise une laïcité de liberté et non de combat: «Chargé des cultes, le ministère de l’intérieur doit garantir à chaque Français le droit de croire ou ne pas croire.» Dans la ligne des déclarations de campagne du Président Macron, le texte cherche à revenir à l’esprit de la loi de 1905: « À ce sujet, il convient d’appliquer strictement et pleinement les textes fondateurs, dans une volonté d’apaisement qui était précisément celle d’Aristide Briand, rapporteur de la loi de séparation des Églises et de l’État, quand il soulignait qu’il ne s’agissait pas "de donner le signal des luttes confessionnelles" mais de "se montrer respectueux de toutes les croyances" en leur laissant la faculté de s’exprimer librement. »

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur doit poursuivre les tentatives de structurer l’islam de France. Ceci est censé passer par la formation des imams.

La rédaction d'evangeliques.info/ La Croix - 07 septembre 2017 10:25

Partager/Commenter