© DR

International: Selon Max Lucado, «Les catastrophes naturelles doivent se produire avant le retour du Christ»

En Europe, Max Lucado est connu pour ses nombreux ouvrages d'édification pour les adultes comme pour les enfants. Mais celui qui est aussi pasteur d'une méga-Eglise à San Antonio (Texas), a rappelé lors d'un sermon le 29 août, que les catastrophes naturelles devaient se produire avant le retour du Christ.

Dans sa prédication déclinée en trois points, il a rappelé que de telles catastrophes nous permettaient de réaliser que ce ne sont pas les biens matériels qui importent, mais les relations: «Avez-vous entendu les personnes évacuées ou les survivants de la tempête Harvey? Personne ne s'est lamenté pour son téléviseur ou son 4 x 4. S'ils sont en deuil, c'est suite à la disparition de proches. S'ils se réjouissent, c'est pour les personnes qu'ils ont retrouvées».

Deuxièmement, «Nous sommes un. Lors de catastrophes naturelles, on n'offre pas l'aide en fonction de la couleur de peau, du niveau socio-économique, ou de l'appartenance politique.» Et le pasteur Lucado d'exhorter ses paroissiens à s'en souvenir au-delà des épisodes de catastrophes naturelles.

Enfin, troisièmement, «ce monde ne fonctionne pas parfaitement, le monde à venir oui.» Max Lucado a indiqué que la Bible parle des douleurs de l'enfantement (Rom. 8, 19-22) pour expliquer les effets de la corruption sur ce monde.

«Ce n'est pas à moi de dire que Jésus est sur le point de revenir. Mais nous savons que nous vivons le début de la fin des temps et le début d'un monde nouveau à venir. Des catastrophes doivent se produire avant la naissance de ce nouveau monde.». Et d'ajouter que «Jésus l'avait déjà annoncé, dans un de ses derniers message. Face à ces événements, il s'était montré rassurant: “Ne soyez pas effrayés” (Mat. 24,6)

La rédaction d'Evangeliques.info - 06 septembre 2017 09:59

Partager/Commenter