DR

Inde: Un weekend des Rameaux difficile pour les chrétiens

Le weekend des Rameaux a été compliqué pour les chrétiens d’Inde. Cinq incidents ont été comptabilisé rien que dimanche 9 avril, tous dans des Etats différents.

Selon le site evangelicalfocus, dans certains cas la police était impliquée, mais les agressions n’ont pas toutes suivi le même schéma. Dans un village de l’Etat de Madhya Pradesh, des nationalistes hindous et des membres de la police locale ont interrompu un culte et arrêté des pasteurs et leurs femmes pour les conduire en prison, les accusant de conversions forcées. Des accusations et actes similaires ont été notés dans les Etats du Rajasthan et d’Haryana, cette fois sans complicité de la police. Dans l’Etat d’Uttar Pradesh, c’est la mafia qui a attaqué un pasteur pour se venger de la perturbation d’un trafic d’alcool. Dans l’Etat de Tamil Nadu, au sud de l’Inde, c’est une réunion de prière privée qui a suscité des troubles : des responsables locaux ont pénétré dans la maison d’un pasteur et ordonné aux membres de sa famille de cesser leur temps de prière. D’autres incidents seraient à déplorer, les chrétiens seraient inquiets pour les célébrations de Pacques.

Selon le secrétaire général de l’Evangelical Fellowship India (EFI) à evangelicalfocus, «Le gouvernement central et les Etats font la sourde oreille aux persécutions dont sont victimes les chrétiens, et dans le pire des cas sont complices des actes de haine commis envers eux». L’Inde est quinzième sur l’index mondial des persécutions des chrétiens.

La rédaction d'evangeliques.info - 13 avril 2017 08:28

Partager/Commenter