© Evangelical Focus

Etats-Unis: Timothy Keller, Max Lucado et une centaine de leaders chrétiens publient une lettre dénonçant le décret anti-réfugiés

Le décret interdisant temporairement l'entrée des réfugiés aux Etats-Unis inquiète les leaders chrétiens. Une centaine de pasteurs et responsables ont signé une lettre adressée au président Trump et à son vice-président Pence, dans laquelle ils exposent : «Nous sommes profondément préoccupés par le moratoire concernant l'installation des réfugiés. En tant que chrétiens, nous avons reçu l'appel il y a plus de 2000 ans de servir ceux qui souffrent. Nous ne pouvons pas abandonner cet appel historique maintenant».

Publiée sur une pleine page dans le Washington Post, cette lettre a notamment été signée par le pasteur et auteur Timothy Keller, le baptiste du sud Ed Stetzer, l'auteur à succès Max Lucado, Bill et Lynne Hybels de Willow Creek et Leith Anderson président de l'Association nationale des évangéliques. Des pasteurs eux-même immigrés comme Gabriel Salguero, président de la Coalition national des latinos évangéliques, ont aussi paraphé la lettre.

A l'origine de cette initiative, l'organisation évangélique World Relief a déclaré que plus de 500 responsables ont ajouté leur signature à cette lettre qui sera remise à Donald Trump.

Pour rappel, le nouveau président américain a émis le 27 janvier un décret restreignant l'entrée sur sol américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane. Ce décret suspend aussi le programme d'admission des réfugiés pour quatre mois, interdit l'accueil de réfugiés syriens et réduit le nombre des réfugiés admis de 110'000 à 50'000.

Une cour d'appel fédérale est en train d'examiner ces mesures, après que plusieurs Etats et organisations ont mis en doute leur légalité constitutionnelle.

Les leaders évangéliques refusent l'idée de n'accepter que des réfugiés chrétiens dans leur pays : «Alors que nous sommes impatients d'accueillir les chrétiens persécutés, nous voulons aussi accueillir les musulmans en situation de vulnérabilité, les personnes d'autres religions ou celles qui ne croient en rien. Ce décret réduit considérablement le nombre total de réfugiés admis cette année. Et cela pourrait bien coûter la vie à certains», affirment les responsables évangéliques.

La rédaction d'Evangélique.info/Evangelical Focus - 10 février 2017 09:59

Partager/Commenter