© DR

Israël: La déclaration d'Antonio Guterres sur le temple de Jérusalem fâche les Palestiniens

«Il est complètement clair que le temple que les Romains ont détruit à Jérusalem était un temple juif»: cette déclaration d'Antonio Guterres (photo), diffusée sur une radio israélienne lors d'un entretien avec un correspondant à New York, n'a pas plu aux responsables palestiniens. C'est ce que relève un article du Times of Israël du 30 janvier.

Aux yeux du ministre des Affaires de Jérusalem au sein de l'Autorité palestinienne, le nouveau secrétaire général de l'ONU doit présenter ses excuses au peuple palestinien car il a «ignoré la décision de l'Unesco considérant la mosquée Al-Aqsa comme un patrimoine islamique pur». Et d'estimer qu'il est allé au-delà de sa fonction de secrétaire général.

En effet, Antonio Guterres a aussi déclaré que «personne ne peut nier le fait que Jérusalem est une ville sainte pour trois religions». Ce qui comprend le judaïsme.

Du côté israélien, la vice-ministre des Affaires étrangères a applaudi les propos d'Antonio Guterres : «Je salue le secrétaire général de l'ONU pour avoir dit la vérité en ce qui concerne le mont du temple et la connexion historique du peuple juif à la ville de Jérusalem» a-t-elle souligné dans un communiqué.

La rédaction d'Evangélique.info - 03 février 2017 09:22

Partager/Commenter

Publicité

Thème proche: Relations