© Alliance Presse

Moyen-Orient: World Vision perd du soutien, suite à la mise en examen de son directeur à Gaza

Le 5 août, le gouvernement australien a suspendu son soutien à l’ONG World Vision pour les Territoires Palestiniens. Cette décision fait suite à la mise en examen du directeur de l’ONG pour Gaza. L’Etat australien avait donné cinq millions de dollars à World Vision pour des projets à Gaza.

Mohamed el-Halabi, le directeur de World Vision Gaza a été mis en examen le 4 août par Israël. Il est accusé d’avoir infiltré l’organisation humanitaire pour le compte du Hamas et d’avoir détourné des fonds pour financer ses activités militaires.

Halabi nie ces accusations, d’après le quotidien israélien Haaretz. Son avocat soutient que le Hamas contrôle toutes les activités à Gaza et que son client avait dû se soumettre à son racket.

L’ONG de développement a réagi dans un communiqué du 4 août: «World Vision est choquée d’apprendre ces chefs d’accusations contre Mohammed». Elle défend toutefois ses procédures de contrôle financier.

Halabi a passé une vingtaine de jours sans voir son avocat, a déclaré Tim Costello, directeur de World Vision Australie, à la chaîne de télévision australienne ABC. Costello se déclare perplexe devant ces accusations mais se réjouit de la mise en examen du collaborateur : «Nous voulons savoir la vérité. Un procès est la bonne manière de découvrir la vérité». 

World Vision est une ONG d’inspiration chrétienne. Elle est présente dans la région depuis 40 ans.

La Rédaction d'Evangeliques.info - 05 août 2016 12:15

Partager/Commenter