Dr

Nigeria: Les femmes violées mal reçues par leurs communautés

Des centaines de femmes sont kidnappées et violées par des membres de Boko Haram au Nigeria. Une fois libérées et de retour dans leurs communautés, elles subissent souvent le rejet, voire la persécution, selon nu rapport de International Alert, un groupe lié à l'Unicef. «Elles font face à la marginalisation, à la discrimination et au rejet de la part de leurs familles et des membres de leurs communautés, en raison des normes sociales et culturelles relatives aux violences sexuelles». Les enfants qui pourraient naître de ces abus sexuels subissent eux aussi fréquemment le rejet ou l'abandon.

La rédaction d'Evangeliques.Info - 22 février 2016 13:05

Partager/Commenter