Viviane Lambert devant la Cour européenne des droits de l'homme en 2015 © Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons

France : Les parents de Vincent Lambert se disent résignés par la mort de leur fils

«Cette fois, c’est terminé. Nos avocats ont multiplié ces derniers jours encore les recours et mené d’ultimes actions pour faire respecter le recours suspensif devant l’ONU qui bénéficiait à Vincent. En vain», ont déclaré Pierre et Viviane Lambert le 8 juillet, dans une lettre ouverte transmise par leur avocat, rapporte Le Monde. «La mort de Vincent est désormais inéluctable», «si nous ne l’acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner» ont écrit les parents, de ce patient tétraplégique, en état de conscience minimale, victime d’un accident de la route en 2008.

Le médecin de Vincent Lambert a engagé un nouvel arrêt de l’hydratation et de la nutrition par sonde du patient, le 2 juillet, cinq jour après une décision de la Cour de cassation le rendant possible. Le protocole médical s’accompagne d’une «sédation profonde et continue».

«Il n’y a plus rien à faire sinon prier et accompagner notre cher Vincent, dans la dignité et le recueillement», déclarent encore les parents de Vincent, catholiques engagés et considérés comme proches des milieux traditionalistes. Pour Viviane et Pierre Lambert leur fils est handicapé et non en fin de vie.

Devenu malgré lui symbole du débat sur la fin de vie en France, le sort de Vincent Lambert a divisé sa famille entre les parents, sa soeur Anne Lambert, et son demi-frère David Philippon d’un côté et son épouse, Rachel, six frères et sœurs de Vincent Lambert et François Lambert son neveu, qui demandaient depuis des années l’arrêt des soins.

La rédaction d'Evangeliques.info / Le Monde, France Info et agences - 08 juillet 2019 14:06

Partager/Commenter