L'hémicycle du Sénat © Le Sénat

France : le Sénat supprime l'allongement du délai légal pour avorter voté le 7 juin

Le Sénat français, majoritairement à droite à fait machine arrière, mardi 11 juin, sur l’allongement de deux semaines du délai légal pour avorter, voté le 7 juin par un amendement socialiste et le vote surprise d'une vingtaine de sénateurs.

L’amendement de l'ex-ministre PS Laurence Rossignol portait jusqu’à la fin de la 14e semaine de grossesse le délai légal pour avorter. Avant le vote solennel sur l’ensemble du projet de loi santé, la commission des Affaires sociales et son président Alain Milon (LR) ont demandé une seconde délibération, rapporte le Figaro. Celle-ci a été acceptée par Agnès Buzyn, ministre de la santé. L’amendement a alors été rejeté par 205 voix contre 102.

Pour Agnès Buzyn, «les conditions dans lesquelles le Sénat s'est prononcé vendredi dernier (...) n'étaient pas satisfaisantes». «Fausse joie vendredi. L'accès des femmes à l'IVG ne sera pas amélioré», a tweeté la sénatrice apparentée au groupe PS Sophie Taillé-Polian.

La rédaction d'Evangeliques.info / Le Figaro - 12 juin 2019 07:05

Partager/Commenter