Le pasteur David Platt a prié pour le président Donald Trump © capture TicToc by Bloomberg

Etats-Unis : Les prières pour Donald Trump suscitent la controverse

Dimanche 2 juin, l’Eglise McLean Bible Church en Virginie a reçu la visite surprise du président Donald Trump lors d’un culte en hommage aux victimes de la tuerie de Virginia Beach. Selon le Christian Post, le pasteur David Platt a prié pour le président, en déclarant la royauté de Christ. «Il y a un seul Dieu et un seul Seigneur et c’est toi. Ton nom est Jésus et nous t’exaltons».

Il a ensuite intercédé en faveur du président afin qu’il reçoive une «révélation profonde de l’amour de Dieu» pour lui. Le pasteur a associé la famille du président, les membres du congrès et les représentants des Cours à cette prière, afin qu’ils reçoivent «la sagesse» face aux décisions à prendre. «Nous nous tenons debout en faveur de notre président, et nous prions pour que ta Grâce, ta compassion et ta sagesse repose sur lui» a assuré le pasteur Platt dans une prière qui se voulait non partisane.

Par ailleurs, l’évangéliste Franklin Graham appelait à faire de ce dimanche 2 juin «un jour spécial de prière» pour le président. Si Donald Trump a remercié Graham par une allusion à sa victoire aux prochaines élections, l’évangéliste se défend de politiser cette action d’intercession. «Ma prière n’est pas une approbation du président, dit-il. Que nous soyons républicains, démocrates ou indépendants, nous demandons simplement à Dieu de le guider et de le conduire alors qu’il prend des décisions qui impactent quotidiennement nos vies.»

Cette démarche a valu à Franklin Graham de nombreuses critiques de la part de chrétiens américains. Pour Michael Gerson - ex plume du président Georges W. Bush et éditorialiste - pour promouvoir Donald Trump, Franklin Graham «trahit l’Evangile». «Ils ont subordonné la religion à la politique. Ils ont élevé Trump en tant que symbole des desseins divins. Et ils utilisent la théologie chrétienne comme couverture de leur partisanerie», a-t-il écrit dans une tribune publiée dans le Washington Post

La rédaction d'Evangéliques.info - 05 juin 2019 15:33

Partager/Commenter

Publicité